Économie sociale

Le succès d’ESS Live, la première web TV consacrée à l’ESS, à La Réunion

Le 19 novembre 2019, au cours du Mois de l’ESS, l’université de La Réunion a lancé sa web TV consacrée à l’économie sociale et solidaire : ESS Live. Inédite au niveau local comme national, la démarche résulte d’une collaboration entre l’université et la Chambre régionale de l’ESS (Cress) de La Réunion.

L’ESS face à la nouvelle normalité : un colloque du Ciriec-Mexique

Pour son premier anniversaire, la section mexicaine du Ciriec a organisé le 30 mai 2020 un colloque en ligne intitulé « Perspectivas internacionales de la  Economia social y solidaria ante la nueva normalidad ». Les participants étaient invités à tirer un bilan de la crise sanitaire, économique et sociale et à  s’exprimer sur les développements souhaitables de l’économie sociale et solidaire (ESS).

Surmonter les impacts de la pandémie

Hormis l’Uruguay et le Costa Rica, qui bénéficient de systèmes de santé, le bilan de la gestion de la pandémie est particulièrement sombre pour les pays d’Amérique latine et ceux des Caraïbes. En un an, le pourcentage de personnes pauvres est passé de 30,3 % de la population à 33,8 %, celui de personnes en pauvreté absolue de 11 % à 13,3 % (Juan-Fernando Alvarez, Colombie), et les objectifs de développement durable (ODD) fixés par l’ONU semblent désormais inatteignables.

Le Forum des ruralités engagées : une première édition à l’initiative de Villages vivants, de l’Avise et du RTES

L’économie sociale et solidaire est un acteur majeur mais méconnu des territoires ruraux. En zones rurales, l’ESS représente 17,7 % de l’emploi privé. Les emplois au sein de ses structures ont connu une croissance de 4,9 % entre 2008 et 2015 alors que l’emploi hors ESS enregistrait sur la même période une baisse de 4,1 % 4 . Surtout, ses organisations dynamisent et innovent au niveau local, et leur contribution va bien au-delà des secteurs traditionnels tels que l’action sociale et les activités agricoles.

Le 29 e colloque de l’Addes consacré aux périmètres et mesures de l’ESS

Comme la plupart des rencontres de l’année 2020, le 29 e colloque de l’Addes (Association pour le développement des données sur l’économie sociale) s’est tenu en ligne les 18, 19 et 20 novembre, sous la forme inédite de trois webinaires. Trente-cinq ans après sa fondation, l’Addes a proposé une sorte d’état des lieux de la recherche et de la connaissance chiffrée de l’ESS, dont la promotion a été « le projet de fondation de l’association », comme l’a rappelé sa coprésidente Nadine Richez-Battesti.

En 2021, La République de l’ESS fera émerger une déclaration commune

Universitaires, citoyens ou encore collectifs tels que l’Udes Hautes-Alpes, Niort collectif, ou le Campus de Gap se sont déjà inscrits sur la plateforme numérique La République de l’ESS, mise en ligne à la fin de l’année 2020. Celle-ci fait suite à la tribune publiée en mai dernier par Jérôme Saddier, président d’ESS France, « Appel à tous ceux qui font l’économie sociale et solidaire : pour que les jours d’après soient les jours heureux ! ».

L’impact éducatif du dispositif « Mon ESS à l’école »

Créé en 2015, le dispositif « Mon ESS à l’école » (encore appelé « Mon entreprise sociale et solidaire à l’école ») a permis la création de 340 entreprises d’ESS par des collégiens et lycéens entre 2016 et l’année scolaire 2019-2020. En l’espace de cinq ans, ce sont 10 000 élèves qui se sont engagés dans des projets permettant de toucher du doigt les principes, métiers et entreprises d’ESS, grâce à l’accompagnement de leurs enseignants par l’Esper (L’Économie sociale partenaire de la République).